Posted on

La gourmandise qu’offre le poisson n’est pas parfaite sans accompagnement. Les recettes ne sont pas toutefois limitées, on a même l’embarras du choix. Ainsi on a relevé les meilleurs pour vous.

1.       Le gratin dauphinois

Parfois, pour avoir les meilleurs menus dans des délais appréciables et sans effort, on adore nous rendre dans les restaurants. En Belgique, le restaurant le vin cœur cuisine vos poissons préférés, en saison. N’hésitez pas à jeter un œil sur leur site restaurantlevincoeur.be. Une de leur recette qui a mérité toute notre attention est le gratin dauphinois à base de pommes de terre et de lait.  Unique en son genre, le gratin n’inclut pas nos classiques fromages ou œufs, mais se trouvent alors remplacés par du lait ou de la crème à base de lait. Très rassasiants, en résistance, le poisson et son accompagnement accomplissent toutes ses vertus nutritives.  Pour le réussir, il faut miser sur la fermeté des rondelles de pommes de terre.

2.       Les pommes de terre au four et les grenailles

Une recette qui est le plus rapide et plus facile à réaliser ; les pommes de terre au four sont accessibles à tout le monde. On insiste un peu sur la pomme de terre qui est l’accompagnement idéal pour le poisson à cause de ses goûts un peu sucrés, ses consistances à la fois croquantes et douces. De cette manière, le délice du poisson est en complémentaire avec la douceur de la pomme de terre. Pour réaliser une pomme de terre au four ; rien de plus aisé que de laver les pommes et de les couper en sur la longueur et puis de la disposer au four. L’oignon, l’ail, le thym, l’huile viennent combler le reste. On peut également cuisiner les grenailles avec les mêmes arômes.

3.       Le riz

Cette céréale a la particularité de ne pas être trop farineuse, et constitue une bonne alternative bio avec les poissons. Le riz basmati, thai ou rond, chacun a sa préférence en termes de goût et de consistance. Pour avoir des riz bien cuits, il faut être minutieux dans la cuisson, notamment le dosage de l’eau et prévoir un lavage au préalable pour éviter que les grains se collent entre eux. Le riz n’implique pas trop de complexité dans la cuisson ; il faut simplement l’arroser de sauce d’oseille, ou sauter aux beurres blancs. Le poisson, pour sa part est meilleur en papillote ou au curry avec du riz.

4.       Des légumes sautés

Pour la santé, rien de tel que de la couleur dans ses assiettes ! Ainsi, trancher des aubergines, des courgettes, des carottes, des haricots ou haricots verts, des carottes, des brèdes.  Faites-leur revenir avec de l’huile d’olive ou du beurre et quelques aromates et gousses d’ail et le tour est joué. En effet, la subtilité du poisson s’allie parfaitement avec la neutralité des légumes. C’est une véritable occasion de tromper les enfants et de les faire comprendre la manière d’apprécier les légumes dans leurs plats.